Les DOM-TOM ou pays d’outre-mer constituent une vraie manne d’or pour les investisseurs. C’est la possibilité pour eux de faire des bénéfices sans quitter le sol français. Souhaitez-vous créer votre entreprise dans les DOM-TOM ? Voici un aperçu des avantages que vous pourrez y gagner.

Un statut d’auto-entrepreneur amélioré

Un statut d’auto-entrepreneur amélioré

Devenir auto-entrepreneur dans les pays d’outre-mer est cextrèmement rentable. Vous bénéficiez d’avantages sociaux et fiscaux intéressants.

En général, que vous soyez domicilié en métropole ou en DOM-TOM, vous devez payer des charges sociales données. Ces dernières prennent en compte la protection sociale obligatoire. Il s’agit de la retraite de base, les allocations familiales, la retraite complémentaire obligatoire, etc. Toutefois, ces taux de cotisations ne sont pas aussi importants qu’en métropole, d’où un grand avantage.

En effet, les artisans, les commerçants ou ceux qui ont une profession libérale non réglementée profitent d’une exonération. Celle-ci n’est valable que durant les 24 premiers mois d’activité. De plus, vous n’avez pas besoin de faire de démarche spéciale afin que cette exonération vous soit octroyée. Elle est juste appliquée automatiquement sur toutes vos cotisations sauf celles liés à la retraite complémentaire et la formation professionnelle.

Par ailleurs, les personnes ayant une profession libérale réglementée ne jouissent pas de cette exonération. Cependant, elles ont droit à un petit coup de pouce. On parle de taux inférieurs à 8 % (de la date d’affiliation à la fin du 7ᵉ trimestre) et à 15 % (dès le début du 8ᵉ trimestre).

En outre, vous profitez de charges fiscales avantageuses. Il s’agit d’une réduction de l’impôt sur revenu, d’une exonération de la CFE et d’un régime de TVA bénéfique. Vous ne pouvez demander l’exonération de la CFE que si vous êtes domicilié dans une zone franche. Ce sont certaines municipalités situées dans les DOM-TOM. Faites attention tout de même à respecter diverses conditions obligatoires à l’acceptation de votre demande.

De même, une réduction de l’impôt sur revenu vous sera accordée si vos revenus sont déclarés de manière classique. Il faut également que vous ne choisissez pas le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. La Réunion, la Guadeloupe et la Martinique ont un taux de 30 % alors que la Guyane en a un de 40 %.

Il faut noter que la première réduction ne doit pas dépasser 2450 euros et la seconde 4050 euros. Si votre chiffre d’affaires est de plus de 100 000 euros pour vos activités commerciales, vous êtes redevable de la TVA. C’est le cas aussi si vous réalisez un chiffre d’affaires supérieur à 50 000 euros. Pour plus d’informations, consultez Aliasoutremer.

Entreprises ultra-marines : des aides qui dopent l’entreprenariat local

Entreprises ultra-marines : des aides qui dopent l'entreprenariat local

Généralement, il existe plusieurs aides et systèmes qui favorisent la création d’entreprises dans les DOM-TOM. À titre illustratif, un auto-entrepreneur en Réunion profite d’apports complémentaires à son capital initial. On a par exemple le Projet Initiative Jeune (PIJ) qui offre une aide de 7320 euros maximums. Toutefois, pour bénéficier de cette subvention, vous devez avoir entre 18 et 30 ans.

Il est possible d’avoir 35 ans si vous avez terminé un contrat emploi jeune dans les trois mois avant votre demande. Par contre, certaines démarches doivent être effectuées pour une acceptation. Vous devez soumettre votre demande à la Directrice du PIJ. Si elle est approuvée, vous aurez trois mois au plus afin de mettre en place votre micro entreprise.

Vous pouvez également demander une aide du programme « Envie d’Agir-Défi Jeune ». Il encourage les jeunes qui sont à la recherche d’emploi. Il faut avoir entre 18 et 30 ans pour y avoir droit. C’est un dispositif qui les incite à mettre en place leur propre affaire.

Par ailleurs, vous avez à votre disposition d’autres moyens d’aide aux auto-entrepreneurs. On peut citer entre autres l’aide pour les personnes reconnues handicapées et le soutien de l’investissement avec l’apport d’aides régionales. La Prime Emploi Export représente également une aide pour auto-entrepreneur que vous pouvez solliciter. Elle entraîne le développement d’entreprises en recrutant des salariés dans l’export.

Créer son entreprise dans le tourisme : une valeur sûre

Créer son entreprise dans le tourisme : une valeur sûre

Décider d’installer votre entreprise de tourisme dans les DOM-TOM constitue une valeur sûre. En effet, les pays de cette partie du monde bénéficient d’un climat parfait 365 jours sur 365 jours. Il y règne une douce chaleur malgré le soleil toujours présent.

Ce climat fait très plaisir aux touristes. Les pays d’outre-mer sont donc perçus comme le havre de paix de ces derniers. Les autochtones ont ainsi le privilège d’en accueillir tout le temps. C’est une véritable chance pour eux. C’est pour cette raison que le tourisme engendre des bénéfices et des créations d’entreprises, d’emplois considérables.

Par ailleurs, il représente une valeur sûre pour l’essor de l’économie des DOM-TOM. En ce qui concerne la création d’entreprise, c’est le secteur où il y a zéro risque. Le marché des objets et souvenirs ou la restauration est chose aisée. Tout ceci donne l’énergie et la motivation nécessaire pour se lancer dans le tourisme.

À présent, vous voilà suffisamment renseignés sur les opportunités présentes dans les DOM-TOM. Si vous avez un projet d’entreprise, n’hésitez à vous y installer.

Source : https://www.impots.gouv.fr/portail/professionnel/impots-dus-par-les-professionnels-dans-les-dom